Le recours au télétravail doit être le plus massif possible”. L’incitation du Premier Ministre est claire et les entreprises qui le peuvent fonctionnent avec des salariés à la maison. Avec le recul, comment cela affecte-t-il les relations au travail ? Que peut faire un manager pour maintenir la cohésion à distance ?

Des chiffres parlants

Une étude réalisée auprès de 2000 salariés au début du premier confinement par OpinionWay soulignait l’explosion du niveau d’anxiété : 44% des personnes interrogées se disaient en détresse psychologique suite au basculement brutal vers 100% de télétravail. 

Des enquêtes plus récentes, menées notamment au Québec, montrent que si le niveau de productivité est maintenu, l’allongement dans le temps du télétravail à 100% risque d’affecter durablement les travailleurs sur le plan individuel et collectif. 

Sur le terrain des conflits au travail, nous constatons que paradoxalement, les accrochages et les tensions semblent moins présentes au quotidien. Notre hypothèse, c’est qu’en télétravail, il est plus facile d’éviter le conflit ou de trouver des moyens pour contourner la personne ou le sujet conflictuel. Les managers peuvent être tentés de se dire “so far, so good”, et négliger certaines tensions qui couvent.

Alors, comment se manifestent les irritants dans les équipes en télétravail ? Nous questionnons régulièrement les managers avec lesquels nous travaillons.

“Le télétravail casse tous les petits liens de solidarité” 

Lors d’un entretien récent, une manager nous a partagé son envie de réinsuffler une dynamique collective dans son équipe. Plusieurs membres refusent notamment d’allumer leur webcam lors des réunions d’équipe : “ça les rend insaisissables”, “c’est usant de ne voir que sa propre tête lorsqu’on est censé s’adresser au collectif”. 

Pour cette manager, il y a bien sûr du mal-être individuel, des façons très différentes de s’adapter à ce nouveau cadre de travail mais il manque surtout ce qui rendait le travail plus vivant, plus vivable : les autres. “Cela repose sur des petites choses : l’absence de soutien par le regard ou de sourires dans les réunions collectives, ou les petits mots sur le bloc-notes de l’autre. Le télétravail casse tous les petits liens de solidarité. Parallèlement, la visio nous a plongés, du jour au lendemain, dans l’espace intérieur de l’autre et vice-versa. Un sacré choc, quand pendant des années on a patiemment construit son image professionnelle. Cela a tendance à accentuer la distance et renforcer les inégalités. De façon très symbolique, le top management se place souvent devant une bibliothèque très fournie, quand beaucoup d’autres sont sur la table de la cuisine en tâchant de cacher l’étendoir à linge. Cela peut complexer certains. Au bureau, on a tous à peu près le même matériel à disposition”.

Prendre le temps et mettre des moyens au service de la cohésion 

Le monde du travail a intégré à grande vitesse de nouvelles technologies et méthodes de travail à distance. Mais l’usage de Zoom, Teams et consorts nécessite aussi une adaptation de ses relations aux autres, de s’efforcer de combler les distances réelles entre collègues, managers et managés, clients et fournisseurs.  

La convivialité et le désir de coopération naissent souvent d’un temps partagé. Cette manager nous dit : “Dans l’implicite d’un café, on se comprend”. Elle illustre ainsi le concept “d’espaces interstitiels” développé par Paul Fustier, professeur de psychologie à l’Université Lyon-Lumière-II, pour désigner ces « espace-temps ambigus (…) qui font l’objet d’un fort investissement de la part des membres d’une équipe ».

Comment prendre ce temps ? Quels moyens pour renouer le dialogue ? Les dirigeants et managers se sentent parfois démunis. La facilitation exercée par un tiers peut agir sur la dynamique collective. Avec des outils ludiques ou plus sérieux en fonction des besoins du groupe, il/elle crée les conditions favorables au dialogue en “invisibilisant” pour un temps les frontières créées par nos écrans. 

Vous souhaitez mettre en place un temps d’équipe ponctuel ou régulier ? Renforcer les compétences de vos managers pour prendre des initiatives auprès de leurs équipes ? Contactez-nous pour en savoir plus sur notre savoir-faire en facilitation et médiation préventive.  

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Un Deux Tiers

Un Deux Tiers est un collectif de médiateurs
qui peut vous aider à démêler des situations conflictuelles et à recréer du lien.

Parlons-en

Vous souhaitez en savoir plus, parler médiation, ou faire appel à nos services ? N'hésitez pas à nous contacter.