Un mois après le Forum mondial pour la Paix qui hébergeait notre Bibliothèque Vivante, à Caen, quel bilan faisons – nous de cet évènement ?

Une forte fréquentation

Sur ces deux après-midis, la bibliothèque vivante a accueilli 120 conversations, les livres vivants ayant été consultés 60 fois par session. Cela représente pour chaque livre vivant une moyenne de 7 à 8 conversations dans l’après-midi. Encore merci à eux !

Plus de 150 lecteurs ont conversé avec les livres vivants, dont une classe entière de CM2 (école primaire de l’académie de Rouen).

Des lecteurs curieux et séduits par la bibliothèque vivante

Nous avons recueilli de nombreux témoignages de lecteurs qui plébiscitent cette expérience. De manière générale, les lecteurs interrogés estiment que c’est un cadre qui facilite la rencontre et permet de dépasser certains préjugés :

“Mieux qu’un livre parce que le dialogue est possible”

“Rencontres inattendues et enrichissantes que je n’aurais sans doute pas faites autrement”

“Le principe de « livre vivant » permet d’aller vers une personne sans l’avoir jugée sur son apparence, son CV, et d’avoir un témoignage personnel et interactif”

“C’est une personne avec laquelle je n’aurais pas eu une conversation spontanée”

Le fait que l’échange se déroule sous la forme d’une conversation séduit beaucoup. Une lectrice indique d’ailleurs à l’issue de l’expérience : “en fait c’est surtout moi qui ai parlé !”

Une des enseignantes accompagnant le groupe scolaire met le doigt sur la capacité de la bibliothèque vivante à “libérer la parole” des élèves.

Des livres enchantés et surpris

Les livres vivants qui ont accepté de partager leur expérience se sont tous étonnés de la rapidité et la facilité avec lesquelles le contact s’instaure avec les lecteurs. Ces derniers se prennent au jeu et se livrent également.

C’est une très belle expérience, pleine de surprises et riche d’échanges divers”

“Grande diversité des sujets abordés en fonction des lecteurs. Toutes les lectures sont différentes”

Les livres vivants, ravis d’avoir expérimenté ce dispositif, sont partants pour renouveler l’aventure.

Et nous médiateurs – bibliothécaires ?

S’il fallait résumer en un mot notre ressenti à l’issue de cette bibliothèque vivante, nous aurions du mal à choisir entre joie et gratitude !

Pour les belles rencontres que nous avons faites à cette occasion : les livres vivants, les lecteurs, les passants, les exposants, notre vidéaste et photographe Nathalie Sternberg, les journalistes et bien sûr les volontaires qui nous ont aidés tout au long de l’évènement.

Pour les belles rencontres que nous avons permises lors des conversations proposées.

Pour les partenaires qui ont soutenu ce projet et l’ont rendu possible : DTRH – Arédiance, le Conseil régional de Normandie, le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères.

Pour la bienveillance et la confiance mutuelles entre livres et lecteurs.

Pour l’inspiration insufflée : dans notre pratique de médiateurs, nous constatons les difficultés éprouvées notamment par les acteurs de la médiation à aller les uns vers les autres, à partager leur expérience ou leurs ressentis, à se parler ou reparler. Nous formons le vœu que cette bibliothèque vivante ait permis de décloisonner des univers qui ne se seraient pas entrecroisés autrement.

Résumé en images.

Pour suivre le développement de l’aventure Bibliothèque Vivante, consultez le site dédié.

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Un Deux Tiers

Un Deux Tiers est un collectif de médiateurs
qui peut vous aider à démêler des situations conflictuelles et à recréer du lien.

Nous parlons de…

Parlons-en

Vous souhaitez en savoir plus, parler médiation, ou faire appel à nos services ? N'hésitez pas à nous contacter.